Avant 1830 les algériens avaient déjà l’eau courante et le tout à l’égout et des cutures irriguées !

aqueduc.jpg

 

 

Le 5 juillet 1830, après 20 jours de combat, Alger tombe aux mains des Français. Le traité signé avec le dey Hussein, garantissant aux habitants « le respect de leur liberté, de leur propriété, de leur religion. », est vite violé. La ville est saccagée et pillée par l’armée française. Ce forfait a un profond écho dans l’arrière-pays d’Alger qui se prépare à faire face aux forces d’occupation.

À l’origine, les Français pensaient trouver un pays à l’abandon, semi-désertique, peuplé de barbares et de « femmes disposées au plaisir » tel que le décrit l’Aperçu historique, statistique, et topographique de l’État d’Alger, petit manuel distribué aux soldats et officiers avant la prise d’Alger. La réalité était tout autre. « Cette terre qu’on avait présentée comme sauvage et inhabitée est couverte de jolies maisons de campagne entourées de jardins » qui contraste « avec l’aridité des côtes de Provence », écrivait en 1833 le commandant Rozet. Le général Bugeaud, artisan en fait de la conquête, s’est émerveillé devant « l’immensité des terrains ensemencés » et « l’immense quantité de bétail » produite, après avoir, disait-il, « pénétré le pays dans presque toutes les directions ». Avant de le qualifier de « nouvelle Amérique ».

Dès 1832, son ministre de la Guerre, M. Gerard, exprimant les appétits de la grande bourgeoisie financière et industrielle, n’avait pas attendu pour tirer les conclusions qui s’imposaient : « Il faut se résigner, déclarait-il, à refouler au loin, à exterminer même la population indigène. » L’idée d’une extermination de la population couplée à la colonisation des terres a donc caressé durant les dix premières années de la conquête certains officiers militaires. « Apportez des têtes, des têtes ! Bouchez les conduites d’eau crevées avec la tête du premier Bédouin que vous rencontrez », lançait le général Bugeaud à ses officiers. « Tuez tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans », ordonnait à sa suite le général de Montagnac avant de trouver la mort en 1845 à la bataille de la Tafna remportée par les troupes de l’émir Abdelkader. L’armée française empoisonnait les puits pour exterminer la population musulmane.

Selon certains historiens Babylone il y a déjà 3000 ou 4000 ans disposait de l’éclairage public et de jardins suspendus, d’un système de tout à l’égout et d’un système de distribution d’eau pour chaque maison et pour irriguer les cultures.

En 1830 alors que les français n’avaient ni l’eau courante, ni des toilettes, ni le tout à l’égout les gens faisaient leurs besoins dans des sceaux puis jetaient le tout par la fenêtre ce qui aidait à répandre les maladies alors que l’Algérie vivait déjà dans la modernité, il y avait ainsi déjà le droit à la retraite, le chômage, les allocations familiale, l’école gratuite pour tous. L’industrie produisait des canons géants et des fusils, l’artisanat d’art était le plus réputé et prisé au monde par les rois européens.

Durant le siècle qui suit son installation, la Régence ottomane d’Alger (1516-1832) construit quatre longs aqueducs pour alimenter en eau la médina. Artisans du pays et ottomans travaillent à mettre en œuvre une technologie originale, méconnue, le souterazi. Cette technique hydraulique est décrite pour la première fois par l’ingénieur et hydrographe français Andréossy, sorte de tour d’évent érigée pour franchir de fortes déclivités et dont le cout de construction est cinq fois moindre que celui d’un pont-aqueduc. Cette ingénierie de l’eau puise ses racines dans l’Empire arabe de Babylone , mais c’est l’Empire ottoman qui la hissera au rang d’art hydraulique : Istanbul, Alep (Mazloum, 1937), Saint-Jean d’Acre, d’abord ; Puerto Real, Talavera près de Cadix, Tamesloht (lire le livre de Mohamed El-Faïz, 2005 ). Pour alimenter en eau le complexe palatio-défensif de la Citadelle, une série de souterazi sont érigés. Cette eau en conduite forcée alimente dans un premier temps le kiosque-fontaine de la Citadelle et son réservoir. En effet, le Fort l’Empereur sous lequel chemine l’aqueduc, est juché sur un promontoire à 220 m d’altitude tandis que la Citadelle se positionne a près de 125 m par rapport au niveau de la mer. L’eau est ensuite distribuée en conduite libre à tout un ensemble très stratifié qui accueille le Palais du Dey, la mosquée du Dey, le palais des Beys, le hammam de l’Agha, le Quartier des Janissaires, la Mosquée des Janissaires, la poudrière, le Jardin d’Été, un parc à autruches… L’art de construire des aqueducs à souterazi interpelle la question de la circulation des savoirs. Pour Alger, ces ouvrages qui n’ont intéressé ni les archéologues et encore moins les hydrauliciens du dixneuvième siècle, seront très tôt démolis par les colons français pour cacher l’avance et la supériorité technologique de la civilisation algérienne. Cette destruction va provoquer des famines .

Publicités

Les généraux les nouveaux pharaons de l’Algérie !

nezgorille.jpg

 

Extrait du livre du Président Ferhat Abbas :

Le 12 juin, après une déclaration commune et une conférence de presse, nous reprîmes 1′avion pour Le Caire. Au cours de ce voyage, un jour, au petit matin, le colonel Lotfi entra dans ma chambre triste et abattu. II me confia ses inquiétudes : « Notre Algérie va échouer entre les mains des colonels, autant dire des analphabètes. J’ai observé chez le plus grand nombre d’entre eux, une tendance aux méthodes fascistes. Ils rêvent tous d’être des «Sultans » au pouvoir absolu. Derrière leurs querelles, ajouta-t-il, j’aperçois un grave danger pour l’Algérie indépendante. Ils n’ont aucune notion de la démocratie, de la liberté, de I’égalité entre les citoyens. Ils conserveront du commandement qu’ils exercent le goût du pouvoir et de I’autoritarisme. Que deviendra I’Algérie entre leurs mains? II faut que tu fasses quelque chose pendant qu’il en est encore temps. Notre peuple est menacé. »

Algérie , en Algérie il y a une guerre des analphabètes incompétents et prêts à tout pour garder le pouvoir, ils règnent en despotes et dictateurs, en tyrans absolus, ce sont des vieux des dinosaures qui ne savent que voler tuer et terroriser le peuple , les intellectuels, les civils sans armes ce sont des lâches, ils ont fait fuir tous les cerveaux du pays, tous les intellectuels, les étudiants, les médecins,les informaticiens , les ingénieurs , les chimistes , les doctorants formés par Boumedienne en Allemagne, en Russie, en Angleterre qui ont été pour beaucoup premier de leur promotion grâce à des bourses de plus de 6000 euros par mois tous frais payés. Ces intellectuels revenus au pays ont occupé des postes fictifs ils ont été mis au placard car les chefs de service eux sans diplômes les voyaient comme une concurrence à éliminer , une menace pour leurs privilèges. Et un jour l’animal, la bête le gorille mongolien Nezzar le pire général de l’histoire de l’humanité un homme de Néandertal tout juste sorti de la guerre du feu ou de la planète des singes a tiré sur la foule d’étudiants lui l’analphabete qui voue une haine sans limite pour tous ceux qui ont fait des études ont le baccalauréat et ont suivis des études supérieures , il as assassiné et torturé des étudiants par simple jalousie et un complexe d’infériorité de l’homme primitif et sauvage devant l’homme éduqué et civilisé. Ces généraux analphabètes voient les autres algeriens comme de simples insectes qu’ils peuvent exterminer par contre ils rampent devant Alain Juppé et lui lèche les chaussures en pleurant et suppliant de ne pas les tuer pour le meurtre des moines de Tibherine une bêtise de leur ami Pasqua . Ils supplient et pleurent comme des prostituées devant leur proxénète qui les accuse d’avoir volé l’argent de leurs passes. Pour ces généraux il n’y que eux qui ont le droit de vivre les autres n’ont aucun droit eux ils ont 200 femmes et 5000 fils par contre les autres n’ont ni le droit de se marier , ni de travailler ni devenir riche ni même manger , toute la nourriture ce n’est uniquement que pour ces sangliers de généraux à l’estomac démesuré . Les généraux eux font le maximum d’enfants qu’ils peuvent et volent le maximum d’argent qu’ils peuvent et donne la pilule contraceptif gratuitement au peuple avec l’UNICEF et vante le fait de ne pas avoir plus de deux enfants , eux qui ont entre 500 et 5000 enfants chacun. Les généraux ont leurs propres hôpitaux modernes et propres pendant que le peuple as droit à des porcherie, les généraux ont leur propre magasin à des prix subventionnés sans taxes douanières ni TVA , le kilo de bananes à 10 centimes d’euros et le kilo de viande à 1 euros , des bons alimentaires, des bons d’essence , pendant que les employés de Mairie payés 3000 dinars par mois soit 15 euros par mois eux doivent payer la TVA sur leur chocolat importé et bananes à 2 euros le kilo et le kilo de viande à 15 euros. Cette bête immonde Nezzar as fait reculer l’Algérie de Boumedienne qui était le Qatar le Koweït la Suisse du monde arabe , ce pays l’Algérie est devenu le dernier dans tous les domaines avec un niveau industriel et artisanal inférieur à celui de l’an 1000. Dès qu’il a fait un coup d’état contre Chadli la première chose faite par Nezzar a été le vol des bourses des étudiants algeriens, ceux de l’étranger comme ceux de l’intérieur, les étudiants algériens sont passé genre de 1000 euros par mois à zéro à cause de cette pourriture de Nezzar le plus grand haineux de la science et jaloux et haineux des lettrés. En Algérie les chefs des entreprises publiques ou privées de l’ancienne génération sans diplômes supérieures ont refusé de donner du travail à de jeunes diplômés compétents de peur de perdre leur place , le résultat un pays où rien ne marche, des architectes des ponts et chaussées comme directeurs de Air Algerie et des pilotes d’avions pour construire des ponts et des autoroutes , des chirurgiens gérants de boîtes de nuit et des femmes de ménage qui opèrent des malades dans les hôpitaux publics . Des boulangers qui préparent le ciment et des maçons qui font le pain. Bref bled Mickey . Nous avons un vieux de 82 ans Gaid Salah analphabète comme Bensalah 82 ans analphabète aussi ils se croient immortels et ne veulent pas céder leur place à des jeunes méritant qui ont fait de grandes études et sont des surdoués qui pourraient être utiles au pays. Au lieu de cela nous avons de vieux croûtons qui ne veulent pas mourir et ont décidé de pourrir la vie à tout un peuple jusqu’à leur dernier souffle , ils pourrissent ce pays et sabote son avenir. Le peuple algérien vit dans l’exil comme avant lui le peuple juif fut exilé d’Egypte par Pharaon qui a fait tué leur fils et prostitué leurs filles. Les généraux laïcs barbares et sanguinaires ont tué les fils des musulmans et détruit l’honneur de leurs filles, qui affamées ont été contraintes d’enlever leur voile et de mettre une mini-jupe pour travailler dans la gendarmerie ou l’armée, elles sont obligés de travailler alors qu’elles sont censées posséder des puits de pétrole et de s’habiller en prostituées pour le plaisir des généraux. Ces généraux ont exilé tout un peuple , comme Israël persécute le peuple palestinien et à jeté sur les routes de l’exil des millions de palestiniens, irakiens, et syriens. Le peuple algérien sont les palestiniens et les généraux laïcs sont Israël, ils sont Pharaon. L’ami des généraux dans un colloque qui a eu lieu à Marseille « La guerre d’Algérie…cinquante ans après », le magnat de la philosophie s’est encore distingué par des affirmations totalement ineptes, qui trahissent en fait ses intentions réelles « L’Algérie n’est pas un pays arabe ni islamique mais un pays juif et français, sur un plan culturel » et d’annoncer par ailleurs « que l’Algérie connaîtra elle aussi un printemps arabe ». En niant ainsi l’islamité et l’arabité, mais aussi la berbérité de l’Algérie, l’écrivaillon milliardaire s’inscrit dans la lignée de ces intellectuels de « gauche » favorables à la colonisation des peuples terrés dans l’obscurantisme, auxquels il convient de faire connaitre la philosophie des lumières y compris par la force.

Dieu merci Dieu a créé la mort , bientôt notre peuple sera débarrassé de cette vermine barbare de cette génération stérile qui ne produit rien de bon et ne sait que voler, et comme des animaux manger puis aller aux toilettes. Ils ont osé traité le peuple d’intestin c’est eux les intestins les ventristes , les kerchistes

Le savez-vous ils complotent pour vous tuer ?

 

didyouknow.jpg

 

Le virus du Sida a été crée en laboratoire !

Il est possible de guérir du cancer ou du diabète !

Le 11 Septembre 2001 est un false flag !

L’énergie libre et gratuite existe mais est cachée par les élites !

Les USA appartiennent à la FED donc au Vatican et aux Rothschilds !

Votre nourriture est pleine de produits chimiques et parfois

elle est irradiée pour la conserver plus longtemps !

L’histoire enseignée est fausse et n’est que de la propagande !

Les vaccins contiennent du mercure un puissant poison qui va

altérer votre cerveau et provoquer des cancers et mutations génétiques !

Bills Gates est derrière un programme de dépopulation mondiale

par les vaccins, les OGM et le gêne épicite pour stériliser l’humanité !

Les USA ont financé le programme Haarp et des armes pour contrôler le climat, les séismes

et les sunamis et des sécheresses et catastrophes climatiques, et s’en servent pour racketer des pays entiers !

Isis et Al Quaida, Boko Haram , sont des créations de la CIA et du Mossad !

David Keith déclare vouloir tuer des milliers de personnes grâce aux chemtrails

chaque année pour diminuer la population mondiale !

 

Le Vatican détiendrait plus de 60 000 tonnes d’or grâce au colonialisme et esclavage ?

lingots.jpg

 

 

L’église catholique romaine donc le Vatican  possède la plus grande réserve d’or au monde …

Le plus grand et unique détenteur de lingots d’or par rapport à toute autre organisation au cours des 1000 dernières années est, et a toujours été, le culte romain qui contrôle l’Église catholique.

L’Église catholique romaine contrôle environ 60 350 tonnes d’or, soit deux fois la taille des réserves officielles totales d’or dans le monde, soit environ 30,2% de tout l’or jamais extrait ou produit. Aux prix actuels, il est possible d’estimer la valeur de tels actifs qui constituent le plus grand trésor de l’histoire humaine à plus de 1 245 milliards de dollars ($).
De nos jours, l’Église catholique romaine est revenue au nombre qui l’a ramené à une position dominante dans le secteur de l’or qui n’avait pas été observée depuis la chute du Saint Empire romain (vers 1100), une phase dans laquelle elle contrôlait un peu moins de 30% de l’or total présent dans le monde.
Pendant la majeure partie des 1000 dernières années, l’Église catholique a pris une position dominante qui lui a permis de contrôler les marchés de l’or dans le monde, en ce qui concerne la possession de plus de 50% de l’or, et dans une position si dominante, du quatorzième siècle jusqu’au dix-septième siècle, pour contrôler plus de 60% de tout l’or jamais extrait grâce aux Rothschilds et au colonialisme et esclavage depuis la bulle papale 1454 autorisant l’esclavage et le pillage et la colonisation.
Les Rothschilds trésoriers du Vatican seraient la plus grande fortune du monde et de tous les temps  grâce au transport d’esclave à leur mines d’or, et puits pétroles et gaz de plus ils ont le monopôle de l’impression de toutes les monnaies du monde et contrôlent toutes les banques centrales du monde, les médias et agences de presses comme l’AFP ou Reuters …

Ben Bella et le détournement de 100 tonnes d’or pour la création du dinar en Algérie ?

 

benbel.jpg

Après l’indépendance Ben Bella a voulu créer une monnaie nationale en Algérie pour mettre fin au franc en Algérie.

Il devait déposer de l’or en Suisse chez les Rothschild pour faire imprimer les premiers dinars qui serait ainsi une monnaie forte indexée sur l’or.

Ben Bella a donc demandé aux femmes algériennes de lui donner leurs bijoux , on estime ainsi que plus d’un million de femmes algérienne ont donné environ 100 g chacune ce qui fait au minimum 100 tonnes d’or pourtant des femmes ont crée de fausses collectes d’or jusqu’en 1978 bien après la création du dinar sans doute pour détourner cet or et s’enrichir personellement.

Boumédiénne a décidé de faire un coup d’état contre Ben Bella suite à des rumeurs de vol de cet or.

En vérité à cause de l’inflation les algériens n’avaient ni confiance au franc ni au dinar mais préféraient les Louis d’or par exemple ou l’argent et l’or pour se protéger de l’inflation.

C’était en 1964 : le 1er avril a été promulguée la loi portant sur la création du dinar algérien, et, du coup, l’Algérie sort définitivement de la ’’zone franc’’, en vigueur depuis 1848.

En réalité il y a eu plusieurs collectes et donc peut être l’or collecté serait de l’ordre de 400 tonnes mais bien sûr une grande partie a pu ne pas finir sur les comptes bancaires du FLN !

 

L’Algérie donne son électricité gratuitement aux pays frères, et à l’Europe ?

transformateur-électrque.jpg

 

Selon Rachid Nekkaz l’Algérie donnerai son gaz, pétrole gratuitement aux USA et à l’Europe et Israël, mais il a oublié de parler de l’electricité ?

Entre la ville de Ouargla et Ghardaia dans le sahara algérien il y a une route et des deux côtés des grillages une route d’environ 190 km avec aucun parking pour s’arrêter, aucune station service. C’est une zone interdite comme la zone 51 aux états unis.

Des deux côtés de la route il y a des grillages et des mitrailleuses automatiques qui empêche au bétail et aux dromadaires l’accès aux pâturages.

Au loin il est possible de voir des milliers de centrales électriques protégées par l’armée, il y aurait ainsi environ trois milles stations de production d’électricité, chacune pouvant alimenter une ville de 200 000 habitants.

Pourquoi l’Algérie produit l’electricité nécéssaire pour 600 millions de personnes alors que le pays ne compte que 40 millions d’habitants ?

Un jour Bourguiba avait critiqué l’Algérie du temps de Boumédienne, Tunis est resté 48 heures dans le noir après Bourguiba s’est excusé comme une femme. D’après une déclaration de Rachid Nekkaz l’Algérie paye les fonctionnaires tunisiens car la Tunisie serait dans une situation économique difficile.

Selon certaines rumeurs l’énergie nucléaire serait un hoax, une fake news et les centrales nucléaires ne produiraient aucune électricité, si ça se trouve toute l’électricité en Europe est produite en Algérie et les centrales nucléaires française ne produisent rien du tout la preuve la France n’as jamais fait marcher sa centrale nucléaire de Halden en Norvège. L’électricité produite entre Ouragla et Ghardaia serait acheminée par des câbles sous marins entre le Maroc et l’Espagne.

Donc l’Algérie aiderait des pays frères comme le Maroc, la Tunisie et l’Egypte en Gaz, pétrole et électricité le tout gratuitement ou en échange de services.

Ainsi le roi du Maroc obtiendrait gratuitement de l’Algérie du gaz, pétrole et électricité qu’il revend trés cher au peuple marocain et il serait ainsi devenu l’homme le plus riche d’Afrique. Pareil pour Ben Ali qui taxait lourdement le peuple tunisien ou Sissi le dictateur qui doit donner les richesses algériennes destinées au peuple frère egyptien à Israël. Le peuple algérien peut se demander sérieusement pourquoi l’Algérie est la vache à lait du monde entier ? Pourquoi les gouvernements maçonniques francais, espagnols, italiens et marocains ou tunisiens profitent des richesses du peuple algérien pendant que le peuple algérien dépérit de la misère.

Il est du devoir de chacun de réfléchir pour démêler le vrai du faux.

 

 

 

 

Total utilise l’exploitation de Schiste pour piller de l’or en Algérie ?

 

schiste.png

 

Officielement l’exploitation par fracturation hydraulique des sols bitumineux c’est le fait de forer a 2 km de profondeur verticalement puis horizontalement et d’utiliser des pompes des aspirateurs très puissants et pour fracturer les roches des acides du mercure et parfois des explosifs nucléaires ou d’autres types aussi cela implique de traiter certaines roches en surface les broyer en fines poussières ce sont des roches qui ressemblent a des ardoises puis les mettre dans des centrigugeuses comme les camion avec des bétonnières en tournant on peut extraire du pétrole mais en fait on peut aussi extraire l’or natif des profondeurs car l’or étant lourd il a tendance a s’enfoncer dans l’écorce terrestre aussi l’uranium les diamants etc!!!Bref en conclusion l’exploitation du gaz de shiste nécessite le même matériel moderne que pour extraire de l’or ou de l’argent et les mêmes produits chimiques pour agglomérer les poussières d’or ou d’argent du mercure des acides des centrigugeuses qui peuvent aider de manière discrète a voler les richesses minières d’un pays de plus cette industrie peut provoquer des séismes voir la fin du monde, en effet en brisant les roche mère cela peut provoquer un réchauffement climatique à cause de remontées de laves volcaniques !

La fracturation hydraulique

La fracturation hydraulique (ou fracking) consiste à provoquer avant la mise en production du puits un grand nombre de micro-fractures (de l’ordre du millimètre) dans la roche contenant le gaz, ce qui rend celle-ci poreuse et permet au gaz ou à l’huile de schiste de se déplacer jusqu’au puits afin d’être récupéré en surface. La fracturation est obtenue par l’injection d’eau à haute pression (environ 300 bars à 2 500 mètres de profondeur) dans la formation géologique en passant par le puits horizontal. L’eau qui est injectée contient des additifs variés afin d’améliorer l’efficacité de la fracturation :

du sable de granulométrie adaptée, qui va s’insinuer dans les micro-fractures et empêcher qu’elles se referment ;
des biocides destinés à réduire la prolifération bactérienne dans le fluide et dans le puits ;
des lubrifiants qui favorisent la pénétration du sable dans les micro-fractures ouvertes par la pression de l’eau ;
des détergents qui augmentent la désorption du gaz et donc la productivité des puits.
La fracturation est réalisée une fois le forage terminé. Elle s’effectue en plusieurs étapes dont le nombre est d’autant plus important que la roche mère est imperméable. En moyenne, pour une longueur de puits horizontal d’un kilomètre, il faut 30 opérations de fracturation qui consomment chacune environ 300 m3 d’eau, 30 tonnes de sables et 0,5 % d’additifs (chiffres fournis par la société pétrolière Total).
L’extraction de l’or est découpée en plusieurs phases :
extraction minière du minerai ;
concentration de l’or, par gravitation ou par émission de mousse ;
lixiviation (lessivage) à l’aide de cyanure ;
suppression du mercure par précipitation (traitement de Merrill-Crowe) ;
suppression du fer par traitement à l’acide nitrique ;
la fusion ;
divers procédés d’extraction d’or résiduel en solution (dans des effluents miniers ou industriels) sont testés depuis quelques décennies ; par bioconcentration, ou mieux encore par biosorption par exemple à partir de nécromasse d’Azolla filiculoides (petite fougère flottante) ; dans ce dernier cas, on a dépassé 99 % de rendement dans les meilleures conditions.

L’orpaillage est l’exploitation de gisements alluvionnaires, issus du dépôt de particules d’or dans le lit des cours d’eau.

L’or forme un amalgame avec le mercure, ce qui en permet l’extraction de sa gangue minérale. L’amalgame d’or et de mercure est chauffé, le mercure s’évapore et l’or se dépose. L’utilisation de mercure pour amalgamer l’or peut avoir de graves conséquences écologiques et sanitaires.
Le minerai est tout d’abord concassé et broyé, passé dans une unité de flottation fournissant un concentré et des résidus mis en terril (haldes) contenant de l’or et d’autres métaux.

Le traitement du concentré est effectué par cyanuration qui consiste à dissoudre le minerai dans une solution de cyanures alcalins. L’or est ensuite précipité par ajout d’un réactif chimique, puis filtré.

Ce procédé sera sans doute remplacé par l’extraction de l’or du minerai brut, ou sa récupération dans les éléments électroniques mis au rebut, par le procédé découvert par Zhichang Liu de l’équipe de James Fraser Stoddart (chimiste à la Northwestern University) et auteur principal de l’étude publiée le 14 mai 2013 dans la revue Nature. Il a mélangé le contenu de deux tubes à essai : l’un contenait de l’alpha-cyclodextrine, l’autre une solution contenant de l’or, et obtenu ainsi des minuscules aiguilles dans le mélange, constituées par un assemblage de quelque 4 000 nano-fils d’ions d’or, maintenus par des atomes, de l’eau et de la cyclodextrine, triant cet or des autres métaux précieux présents dans le minerai, tels que le palladium ou le platine.

« L’élimination du cyanure de l’industrie aurifère est de la plus haute importance pour l’environnement. Nous avons remplacé ces substances redoutables par un matériau bon marché, biologiquement inoffensif, dérivé de l’amidon ».